Autour du marketing digital

Aujourd’hui, on entend souvent le terme marketing digital. Pour beaucoup, ce concept reste encore flou alors qu’il est essentiel de bien le cerner, tout particulièrement pour les entreprises qui veulent se démarquer. Les quelques lignes qui suivent font un tour d’horizon sur ce sujet.

Qu’est-ce que le marketing digital ?

Plus que jamais, une grande partie des consommateurs passent la plupart de leur temps sur le web. Selon une enquête, 4 milliards d’individus y sont connectés, ce qui représente presque la moitié de la population dans le monde. Ils y sont notamment pour la recherche et l’achat de produits divers sur des sites marchands. Désormais, le marketing hors ligne est voué à l’échec. C’est à partir de ce constat que le marketing digital est né. En réalité, ce dernier se réfère à l’ensemble des actions marketing déployées sur internet afin d’atteindre les prospects. En d’autres termes, il désigne les activités en ligne mises en place pour aller à la rencontre d’éventuels clients. Les principaux supports digitaux utilisés pour acquérir la clientèle sont les Smartphones, les tablettes et les ordinateurs.

Quelle différence entre webmarketing et marketing digital ?

On a souvent tendance à confondre le marketing digital et le webmarketing. Mais ces deux expressions ont chacune leur spécificité. Comme vu plus haut, la première indique toutes les opérations marketing utilisant la technologie internet. Dans ce cas, on se sert de tous les leviers numériques possibles comme les données, le site web et les réseaux sociaux pour promouvoir sa société. On fait appel à tous les supports technologiques disponibles. Qu’en est-il du webmarketing ? Il s’agit d’un marketing qui se centre principalement sur le site internet d’une entreprise. La grande différence entre ces deux procédés réside donc dans le fait que le deuxième n’use pas d’autres outils de technologie digitale.

Pourquoi faire du marketing digital ?

Cela n’est plus à discuter, il est impératif d’être présent sur le web si l’on souhaite développer ses activités. En effet, c’est là qu’on parvient à gagner en popularité et à valoriser son image de marque. Que penserait-on d’une firme qui ne maîtrise pas les nouveaux médias ? On passerait probablement pour une entreprise non expérimentée. Montrer que l’on est moderne est une nécessité absolue. Le marketing digital permet également de repérer un maximum de potentiels clients. C’est aussi par ce moyen qu’on peut faire face à la concurrence et rester compétitif tout en augmentant le chiffre d’affaires. Une minuscule PME peut tout à fait rivaliser avec les enseignes de renom grâce au digital.

Grâce au marketing digital, une entreprise peut déterminer en un laps de temps si les activités qu’elle a menées sont bien efficaces ou pas via les avis des consommateurs ou un autre outil analytique. Elle peut également cerner les habitudes des internautes, et proposer des produits en fonction de celles-ci. Le client, quant à lui, accède aux renseignements dont il a besoin à tout moment, et de n’importe où. Il peut aussi directement entrer en contact avec le vendeur. En fait, aujourd’hui, le consommateur ne fait plus qu’acheter. Il souhaite dans la plupart du temps communiquer avec la société. Le résultat est donc une relation plus personnalisée entre les deux parties. Force est de l’admettre, exploiter ce domaine est plus que nécessaire.

Faut-il abandonner le marketing traditionnel ?

Le marketing traditionnel se réfère à tous les moyens en ligne déployés pour conquérir les clients. Il comprend notamment les appels à froid, l’émission d’appels sortants auprès de personnes qui peuvent avoir ou non une intention d’achat. La distribution de flyers pour un public varié est aussi un outil qui fait partie de cette stratégie. Il en est de même pour les supports, comme les objets publicitaires, les journaux, les brochures et les magazines pour approcher les clients. À noter que parfois, l’impression de ceux-ci est indispensable. On doit l’avouer, dans le passé, le marketing classique a permis à plus d’une entreprise d’aboutir au succès. Dans tous les cas, celui-ci a prouvé son efficacité avant l’entrée du marketing digital. Par conséquent, il faut chasser l’idée selon laquelle le premier n’a plus sa place.

Il n’est surtout pas question d’abandonner totalement le marketing traditionnel. L’idéal est de combiner les deux méthodes à la fois puisque l’ancienne technique ne suffit plus à elle seule de pérenniser les activités d’une firme, surtout à l’ère actuelle. Ces deux disciplines peuvent se compléter. On peut à titre d’illustration envoyer un dépliant à quelques personnes pour les encourager à consulter la page Facebook de l’entreprise ou un autre site lui appartenant. On peut aussi par exemple collecter des adresses emails lors de certains événements et les utiliser ensuite pour inviter des gens à aller sur les réseaux sociaux de la compagnie. Et pourquoi ne pas créer un objet personnalisé comportant le logo de cette dernière ? Si celui-ci est assez percutant, il poussera plus d’un à jeter un œil sur le site web de la société concernée.

S’initier au marketing digital

Quand on n’y connaît rien au marketing digital, on a vite tendance à se décourager et être réticent à utiliser à cette nouvelle technique. Pourtant, il est très facile de s’imprégner dans cet univers. Pour avoir les qualités et l’expérience nécessaire pour s’intégrer dans le marketing digital, il faut commencer par comprendre le concept et bien cerner en quoi il diffère du marketing classique. Des livres, des documents et des tutoriels sur le sujet se trouvent sur internet. Ceux-ci peuvent être d’une aide précieuse. Ensuite, il convient de définir en détail ses objectifs et d’élaborer une stratégie marketing efficace. La dernière étape est l’amélioration de la performance.

On a aussi la possibilité de faire appel à un expert en marketing digital. Celui-ci constitue un excellent guide. Les entreprises ayant de grandes ambitions sont généralement celles qui optent pour cette solution. Le professionnel du marketing digital a bénéficié d’une formation complète sur ce domaine. Il connaît amplement les outils e-marketing et celui qui fonctionne le mieux pour une société donnée. Il conseillera sur les moyens à mettre en place pour générer des leads, fidéliser les clients, et faire parler d’une compagnie.