Antoinette Fouque, la mort d'une pionnière de l'émancipation féminine - Idées - Télérama.fr

Antoinette Fouque, la mort d'une pionnière de l'émancipation féminine - Idées - Télérama.fr

Le père d’Antoinette Fouque (trouver plus d’informations) était un syndicaliste. Elle prend consience des soucis qu’une femme rencontre quand elle assume ses rôles de mère et d’épouse alors qu'elle travaille quand elle donne naissance à sa fille en 1964. Antoinette Fouque gardera toute sa vie un ancrage politique marqué à gauche de ses années passées dans un contexte ouvrier.

L'engagement politique d'Antoinette Fouque

L'AFD fondée à l'initiative d'Antoinette Fouque est plus que jamais active et soutient la gauche, relais du combat pour les droits des femmes.. La vice-présidence de la commission des droits de la femme revient à Antoinette Fouque au parlement de Strasbourg. L'AFD défend la notion d'égalité.

Antoinette Fouque quitte le Mouvement de libération des femmes lors de son départ pour les USA au début de la décennie 80. Le MLF est alors en proie à des luttes internes et perd de l’influence. C'est elle qui a fondé le MLF, Mouvement de libération des femmes) avec le soutien de différentes militantes. Une nouvelle organisation appelée l'Alliance des femmes pour la démocratie nait à l’initiative d’Antoinette Fouque en 1989 à son retour du pays de l'Oncle Sam. Le Mouvement de libération des femmes a vu son nom déposé dans le but d'esquiver un détournement par les partis.

Enseignement et psychanalyse : lespremiers actes militants d'Antoinette Fouque

Antoinette Fouque fait la connaissance du fondateur du lacanisme à la fin des années 60. Roland Barthes est son directeur de thèse. La jeune femme obtient un Diplôme d'études approfondies (DEA). Elle côtoie Monique Wittig, théoricienne féministe durant cette période. Elle est à l'initiative du groupe Psychanalyse et Politique, l'un des courants du mouvement MLF. Dès le début de la décennie 1970, Antoinette Fouque s'associe à une UV clandestine sur la sexualité féminine aux côtés de la psychanalyste Luce Irigaray.

Antoinette Fouque, auteure et théoricienne

Bien sûr, Antoinette Fouque a écrit dans divers ouvrages collectifs et pris part à de multiples débats. La théoricienne exécre les "-isme", qui, d'après elle, réfèrent à une idéologie. Elle fait par conséquent naître le nom "féminologie". "Le dictionnaire universel des créatrices" parait sous sa direction. Cet ouvrage de 5 000 pages rend hommage à celles qui ont fait avancé le monde depuis 40 siècles. Antoinette Fouque fait la lumière surce qui est pour elle la féminologie dans trois essais édités entre 1989 et 2012..

Les boutiques de livres lancées par Antoinette Fouque sont ouvertes de 11 heures à minuit, il s'agit d'espaces d’échanges où les livres et revues demeurent à la disposition du public. Au début des années 70, elle lance Les Editions des femmes, en même temps que les Librairies des femmes dans les 3 plus grandes villes françaises. Les ouvrages rédigés par des femmes sont proposés dans sa première librairie parisienne dans le quartier de Saint-Germain-des-Prés. Le public a connu de multiples auteures grâce à la maison d’édition d’Antoinette Fouque, qui totalise des centaines d'ouvrages dédiés à la réflexion féminine.