Antoinette Fouque - Espace des femmes

Antoinette Fouque - Espace des femmes

Avec son directeur de thèse, le critique Roland Barthes, Antoinette Fouque (Espace-des-femmes) prépare un Diplôme d'études approfondies (DEA). L'étudiante fréquente Monique Wittig, romancière féministe durant cette période. La future militante fait la connaissance de Jacques Lacan, célèbre psychanalyste à la fin des années soixante. Antoinette Fouque travaille avec deux maisons d'édition en parallèle à l'enseignement. Le groupe de réflexion Psychanalyse et Politique, l'un des courants du mouvement MLF, a été lancé par cette femme.

Antoinette Fouque soutient la cause des femmes sur toute la planète

Cette militante de toujours décède le 20 février 2014. Elle avait auparavant reçu les plus hautes décorations françaises. Antoinette Fouque a participé à dans tous les combats féministes. Antoinette Fouque s'exprime à l'ONU comme partout dans le monde pour prendre la défense de la cause des femmes.

De ses années passées dans un quartier prolétaire, Antoinette Fouque gardera toute son existence un enracinement politique marqué à gauche. C'est à Marseille que se passe son enfance. Antoinette Fouque fait en premier lieu ses études à Aix-en-Provence avant de s'installer à Paris. Elle est toujours étudiante quand elle rencontre son époux.

Antoinette Fouque, une figure de la cause des femmes

A la fin de la décennie 70, Antoinette Fouque et d'autres militantes choisissent d'enregistrer le MLF sous la forme d’une association. Cette théoricienne du féminisme est au nombre des militantes qui ont fondé le MLF. Le droit des femmes fut le combat de la vie d'Antoinette Fouque.

La lutte d’Antoinette Fouque n'a rien à voir avec un activisme sans concessions, elle soutient la maternité. La théoricienne ne se reconnait pas dans la notion du 2e sexe décrit par Simone de Beauvoir. La théoricienne abhorre les mots en "-isme", qui font référence à une doctrine. Elle trouve en conséquence le nom "féminologie". La féminologie, Antoinette Fouque la décrit au fil de plusieurs essais publiés entre la fin des années 80 et le début des années 2010.